LE PORTUGAL EST LE 25EME PAYS AYANT LE PLUS GRAND VOLUME D’INVESTISSEMENT EN 2017

Investissement au Portugal
Par Joana CIDADES Il y a 4 Mois
Catégories :
Investir au Portugal

Les pays européens atteignent une solide position dans le top des préférences des investisseurs

 

Le Portugal est le 25ème pays du monde avec un volume d'investissement total le plus élevé, 2,1 milliards, soit une augmentation de 61% par rapport à l'année précédente. Globalement, l'investissement immobilier mondial a augmenté de 13,2% en 2017 pour atteindre 1,6 milliard de dollars, selon le rapport «Global Investment Atlas 2018» de Cushman & Wakefield, qui prévoit pour cette année une nouvelle croissance.

 

En Europe, il a eu une augmentation de 7% dans l’investissement, ce qui a permis une augmentation de la part de marché de 20%, les pays européens se positionnant en tête des préférences des investisseurs, comme le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Espagne occupent les principales places dans le «classement». Cependant, les États-Unis reste le pays avec le plus grand volume d'investissement immobilier, seulement dépassé par la Chine dans l'investissement dans des projets de promotion.

 

En ce qui concerne les villes les plus importantes en termes d'investissement, la société spécialiste reconnue de l'expertise immobilière met en avant Londres, qui reste la ville la plus recherchée par les investisseurs étrangers, ayant surmonté les effets négatifs du Brexit. Madrid, à son tour, a aussi connu une croissance remarquable, passant de la 45ème place du classement à la seconde place. New York, qui était en troisième place sur la liste, est passée à la sixième place.

 

"L'Europe doit grandir à deux vitesses, les pays d'Europe centrale et orientale étant en quête d'une croissance de 14,5%. Les marchés émergents seront dans la ligne de mire des investisseurs, l'Inde, la Thaïlande, le Vietnam, les Philippines, la Chine, la Russie et le Brésil en tête des préférences. Les villes de Lisbonne et de Porto devraient également recevoir une attention accrue de la part du capital étranger, en particulier dans le secteur des bureaux à Lisbonne et de la logistique pour la zone de Porto ", peut-on lire dans le rapport.

 

 

Source : Eco