L'investissement immobilier battra des records en 2017

Investissement immobilier
By Paula ALVES . 2 years

L'investissement immobilier dans le secteur commercial au Portugal en 2017 devrait dépasser les 2000 millions d'euros

 

Entre janvier et octobre de cette année, l'investissement immobilier dans le secteur commercial au Portugal a atteint 1.500 millions d'euros, un chiffre qui a déjà dépassé le total investi en 2016. Cette dynamique a été influencée principalement par l'activité des investisseurs étrangers, selon l’agence immobilière Cushman & Wakefield.

 

L’agence immobilière compte un total de 40 affaires d'investissement réalisées dans le secteur tout au long de cette année, où les capitaux étrangers dépassent 80%. Le volume total négocié dépasse 1300 millions d'euros en 2016, et la valeur de l'investissement dans les premiers mois de cette année dépasse déjà de 15%, la valeur totale enregistrée en 2016.

 

"Le flux croissant de capitaux concernant l'immobilier à l'échelle mondiale, qui a fait pression sur le marché avec des niveaux record de liquidités, associé à l'excellent rapport qualité / prix des actifs au Portugal nous renvoie à quelques-uns des facteurs qui motivent l'investissement dans notre pays", a déclaré Cushman & Wakefield au magazine EcO. "L’évolution très positive sur l’économie et  les marchés, en pleine croissance et en bonne santé, favorise également l'attractivité des actifs immobiliers nationaux."

 

Cushman & Wakefield estime que le volume d'investissement dépassera cette année 2000 millions d'euros, soit une augmentation de 60% par rapport à 2016. Il  devrait dépasser le record atteint en 2015, lorsque l'investissement atteint 1900 millions. Ces calculs sont basés sur les opérations immobilières actuellement en phase avancée de négociation.

 

"À long terme et en évaluant le montant des investissements implicites dans une importante fourchette d'actifs d'investissement actuellement sur le marché, le pipeline dépasse actuellement les 3 milliards d'euros", explique le consultant immobilier.

 

 

Source : EcO