Bloomberg pense qu’il est difficile d’acheter une maison à Lisbonne

Bloomberg Lisbonne
Par Paula ALVES Il y a 1 an
Catégories :
Immobilier Lisbonne

"Le stock de maisons à Lisbonne est beaucoup plus petit que dans les autres villes européennes et commence à arriver à sa fin très rapidement"

 

Bloomberg, un portail d'information américain, informe que les investisseurs ont des difficultés à acheter des demeures de luxe dans le centre de Lisbonne, en raison de l'essor qu'a connu le secteur immobilier portugais. "L'absence de propriétés de prestige dans le centre-ville fait en sorte que certains acheteurs offrent au-dessus du prix demandé pour les dernières unités disponibles", lit-on dans l'article.

 

Selon Bloomberg, "il y a une grande différence entre l'offre et la demande", ce qui signifie que "les investisseurs sont prêts à payer bien au-dessus du prix afin de conclure des transactions". Selon le portail américain, le marché du logement à Lisbonne a recommencé, après que le gouvernement précédent ait mis fin à la location à long terme et après avoir commencé à offrir des permis de séjour aux acheteurs non européens, en particulier les citoyens chinois, en 2012.

 

"Le régime fiscal portugais favorable aux résidents étrangers et le boom touristique ont conduit à la conversion de nombreux bâtiments en appartements de location à court terme et en hôtels, ce qui a également aidé à la demande", peut-on lire dans l'article de Bloomberg. En raison du manque de biens immobiliers disponibles le long du Tage à Lisbonne, les investisseurs commencent à chercher des propriétés dans d'autres domaines.

 

"Les prix des maisons à Lisbonne ont augmenté de 35% entre 2012 et 2016. Ils ont atteint le plus haut niveau depuis 2007, selon Confidencial Imobiliário", explique l'article de Bloomberg. "Dans le centre historique de Lisbonne, les prix immobiliers ont augmenté 26% au premier semestre de 2017, alors que le nombre de transactions a diminué 34% par rapport à la même période de l'an dernier, un signe de rupture de stock de logements." 

 

Selon l'article de Bloomberg, le Portugal devrait attirer un investissement total de 3 milliards d'euros en 2017 dans le secteur de l'immobilier, en particulier venant des étrangers. "Madonna est la dernière parmi les célébrités à s'intéresser à une ville souvent comparée à San Francisco en raison de ses collines escarpées, de ses tramways et de son pont rouge. Cependant, le stock de maisons à Lisbonne est beaucoup plus petit que dans d'autres villes européennes, telles que Madrid, Londres et Paris, et se trouve en rupture. " Savez-vous ce que cela signifie? Si vous envisagez d'acheter une maison à Lisbonne, le meilleur moment pour le faire, c’est maintenant ou jamais !

 

 

Source: Bloomberg