On vend de plus en plus des maisons sur plan au Portugal

Maisons sur plan
Par Paula ALVES Il y a 1 an
Catégories :
Immobilier Portugal

L'achat de maisons sur plan au Portugal est tombé en désuétude à cause de la crise

 

Le secteur immobilier est plus fort que jamais au Portugal et donc, les maisons sont presque immédiatement vendues après leur mise en vente. Ces dernières années, vendre des maisons sur plan est tombé en désuétude; mais, cette tendance montre des signes de reprise en vigueur. Depuis 2016, avec la recherche de maisons qui s’intensifie surtout dans les villes de Lisbonne et de Porto, des maisons ont été rachetées.

 

"Pendant la crise, on a cessé de vendre: le bâtiment se construisait, il était mis en vente, mais personne ne l’achetait. Maintenant, certaines personnes le voient comme un projet et veut assurer l'achat pour les nouvelles constructions et la réhabilitation", a déclaré Manuel Reis Campos, président de la Confédération Portugaise de la Construction et de l’Immobilier (CPCI), qui considère que ce phénomène est ressenti que dans le centre-ville de Lisbonne et de Porto et dans certaines régions de l'Algarve.

 

Manuel Reis Campos croit que la recherche va continuer et que, par conséquent, il y aura bientôt un plus grand pari sur la construction. Les données de la CPI montrent que le secteur a enregistré une croissance de 24,7% au cours des neuf premiers mois de 2017 par rapport à la même période en 2016.

 

Le président de l'Association des Professionnels et Agents Immobiliers du Portugal (APEMIP), Luís Lima, dit que des précautions doivent être prises lors de l'achat de maisons sur plan  en particulier dans les zones où il n'y a pas beaucoup d'actifs disponibles. "Jusqu'en 2001, on vendait presque tout de cette façon, mais cela peut être dangereux. Il suffit de regarder ce qui est arrivé à ce moment-là, où beaucoup de personnes ont perdu et n’ont plus récupéré leur argent sur des projets qui n'ont pas avancé". Il ajoute que "nous avons besoin de voir s'il y a des risques au niveau du fonctionnement et de la part du promoteur qui peut ne pas terminer et donc, il peut y avoir une certaine perturbation du marché ".

 

"Ce type d'achat est de retour", explique Patrícia Barão, directrice de la zone résidentielle de JLL, et qui ajoute que cela devrait continuer. "La confiance et la crédibilité sont revenues sur le marché national et donc, le client international et national achète, ayant toutes les garanties que son investissement ne sera pas remis en question".

 

Source : Expresso