Obtenir la nationalité portugaise est désormais plus facile

Nacionalité portugaise
By Elisabete RIBEIRO . 2 years
Categories :
Vivre au Portugal

Toutes les heures, cinq étrangers obtiennent la nationalité portugaise

 

Les modifications faites au Règlement de la Nationalité Portugaise sont entrées en vigueur le 2 juillet. Celles-ci introduisent des améliorations dans le processus d’attribution de la nationalité aux petits-enfants de Portugais résidant à l’étranger, simplifient le test de connaissance de la langue portugaise et réduisent les cas où un extrait du casier judiciaire est exigé.

 

Selon la nouvelle loi, l’Institut des Registres et du Notariat doit présumer qu’il existe une liaison effective à la communauté nationale lorsque le postulant fait la demande de nationalité. Le postulant doit avoir résidé légalement en territoire portugais durant les cinq années antérieures à la demande, et doit être inscrit aux finances et au Service National de Santé. Si le postulant est mineur en âge d’obligation scolaire, il doit fournir la preuve qu’il est scolarisé dans un établissement d’enseignement du territoire national.

 

Ce texte simplifie aussi le processus d’attribution de la nationalité portugaise puisqu’il dispense de test de connaissance de la langue dans les cas suivants : les citoyens de pays où le portugais est la langue officielle, depuis au moins dix ans et qui résident au Portugal depuis au moins cinq ans, connaissent la langue portugaise et sont donc dispensés du test de connaissance.

 

Une autre modification de la loi met fin à l’exigence de fournir un extrait de casier judiciaire dans les cas où le postulant n’a pas vécu dans le pays dont il a la nationalité ou d’où il est originaire après l’âge de 16 ans, du moment que celui-ci fournisse une preuve de résidence dans un autre pays après cet âge-là. D’autre part, l’Institut des Registres et du Notariat pourra obtenir des informations en cas d’« existence de danger ou menace de la sécurité ou défense nationale, ou la participation à des activités liées à la pratique du terrorisme ».

 

Le nombre d’étrangers qui a obtenu la nationalité portugaise a augmenté considérablement depuis les modifications introduites en 2006. Depuis lors, on a enregistré 402 000 nouveaux citoyens portugais, ce qui donne une moyenne par heure de cinq demandes acceptées. Durant ces dix années, 48000 nouveaux dossiers de demande par an ont été déposés, 40000 individus ayant obtenu une réponse positive.

 

Le Portugal occupe la première place dans le classement de l’accès à la nationalité entre les 48 nations analysées par Migration Integration Policy Index. Selon cette entité, pour les immigrants qui vivent au Portugal, obtenir la nationalité leur a permis d’obtenir un meilleur emploi (42%), de se sentir plus intégrés dans la communauté (32%) et de poursuivre des études de l’enseignement supérieur (28%).

 

 

Source : Expresso