The Telegraph conseille d'acheter des maisons de vacances au Portugal

Portugal au Telegraph
By Joana CIDADES . 3 years
Categories :
Immobilier Portugal

Lisbonne, Porto, Faro et Tavira sont les destinations idéales pour acheter une maison de vacances au Portugal

 

D’après le journal britannique, The Telegraph, l’achat d’une maison de vacances au Portugal pour les britanniques n’a plus exactement le même sens qu’autrefois. Auparavant, cela signifiait les dunes dorées et les terrains de golf immenses et verts en Algarve. Cependant, le renouveau à grande échelle qui s’est fait sentir ces dernières années à Lisbonne, ainsi que l’engouement croissant pour Porto comme une escapade de week-end, sont en train d’inciter les acheteurs à s’intéresser au logement dans les grandes villes.

 

« Les acheteurs britanniques que nous rencontrons à Lisbonne et à Porto ont habituellement plus de cinquante ans et affirment : « Je ne veux pas un ghetto de golf », dit Charles Roberts, de Fine & Country Cascais, sur la côte de Lisbonne, au Telegraph. « Ils veulent des monuments et des musées, de la bonne cuisine et de la culture », ajoute-t-il. Airbnb, une plateforme  de location de logement, a également contribué à redonner une nouvelle vie à Lisbonne et Porto.

 

Actuellement, on a pu, par exemple, redonner vie au quartier du Chiado, qui se trouvait dégradé, grâce à l’hébergement local. « La loi sur la location immobilière a changé et les immeubles ont été rénovés en appartements modernes qui sont aujourd’hui très recherchés par les locataires », affirme Charles Roberts. « Le Chiado est le type de quartier bruyant où il ne fait pas bon vivre à plein temps, mais c’est exactement ce que le marché Airbnb recherche, et cela a valorisé une série de propriétés. Les prix du Chiado ont augmenté de 30% ces deux dernières années ».

 

Deux autres facteurs attractifs pour les étrangers qui s’installent définitivement au Portugal, selon The Telegraph, sont d’une part le système de visa doré, qui offre des visas pour l’Union Européenne et des passeports pour toute la famille, en échange d’un investissement d’au moins 500 000 euros et le statut de Résident Non Habituel d’autre part, une option qui offre des avantages fiscaux à ceux qui séjournent au moins la moitié de l’année au Portugal.

 

 

Porto

 

 

Selon The Telegraph, Lisbonne dépasse plusieurs villes mondiales, dont San Francisco, Paris et Londres, en termes de qualité de vie, rapport qualité/prix et potentiel d’investissement. Les prix de la capitale représentent actuellement un cinquième des prix pratiqués à Londres et un tiers de ceux de Paris. Cependant, le journal britannique confirme que cela vaut la peine d’investir dans cette ville pour d’innombrables raisons, telles que le style de vie, le patrimoine historique, les rues colorées, la vie nocturne toujours très animée et le fait que Lisbonne soit considérée la capitale des start-ups de la technologie, depuis qu’elle a accueilli la Web Summit.

 

« La vue de Lisbonne sur le Tage, lui donne une lumière naturelle unique », affirme Rafael Ascenso de Porta da Frente, agent de Christie’s International Real Estate à Lisbonne, qui considère Lisbonne une ville où on se sent comme chez soi. » Son histoire, son climat et sa gastronomie font d’elle une ville à part. Mais le principal avantage qu’elle offre, c’est une vie tranquille et sûre dans un pays où tout fonctionne et où les visiteurs sont les bienvenus tels des citoyens portugais ». Les zones les plus recherchées, sont le Chiado, la Baixa et le quartier de l’Avenida da Liberdade.

 

Le journal britannique mentionne également Porto, qu’il décrit comme « une ville pleine de charme, avec un centre historique médiéval protégé par l’Unesco et avec de belles plages atlantiques à 15 minutes de route », sans oublier la zone « magique » du Vale do Douro. The Telegraph fait également référence à Faro, avec son quartier médiéval bien préservé et les meilleures plages du Portugal à proximité, ainsi qu’à Tavira, avec ses maisons pittoresques, située à deux heures à peine de Séville.

 

 

Source: The Telegraph

Joana CIDADES Content Manager
Joana CIDADES Content Manager