Visa d'or au Portugal

Le Visa d’Or a été instauré au Portugal, en 2012, mais récemment modifié, en septembre 2015.

 

Il apporte un permis de séjour portugais pour une libre circulation dans l’espace Shengen d’investisseurs étrangers non européens. Revue en détail de cet avantage et de ses conditions d’attribution.

 

Attraits et obligations du Visa d’Or

Il est attribué pour des périodes d’une année et est renouvelable successivement de deux années à chaque fois.

 

A l’issue de ces 5 années, le permis de séjour peut être attribué de façon permanente. Après 6 ans, il est possible de demander la nationalité portugaise.

 

Ce permis de séjour a la possibilité d’être étendu aux autres membres de la famille.

Portugal

 

Pour obtenir ce Visa, l’investissement réalisé doit être effectué au moment de la demande du Visa et mantenu sur un minimum de 5 ans avec obligation de résider au moins 7 jours au Portugal, la première année et 14 jours chaque prolongation de 2 ans. Etant entendu que ces périodes n’ont pas de nécessité à être consécutives. 

 

Pour acquérir et renouveler l’autorisation de résidence, les requérants doivent régulariser son séjour au Portugal dans le terme de 90 jours de sa première entrer sur le territoire portugais (en obtenant, si nécessaire, un visa de court séjour au consulat portugais de son pays d’origine) et faire preuve des exigences quantitatifs minimales relatifs à l’activité d’investissement choisie. 

 

 

 

Les placements en entreprise

Une des possibilités d’investissement est : 

 

  • Transfer de capitaux pour une valeur égale ou supérieur de 1.000.000 euros ;

  • Création d’une entreprise avec au moins 10 emplois ;

  • Acquisition des biens immobiliers de valeur égale ou supérieur à 500 mil euros ou l’acquisition de biens immobiliers construits, au moins, il y a 30 ou situés en zones de réhabilitation urbaine e réalisation de travaux de réhabilitation sur des immeubles d’une valeur égale ou supérieur à 350 mil euros ; 

  • Transfer de capitaux pour une valeur égale ou supérieur à 350 mil euros pour l’application au soutien à une activité d’investigation développée par des institutions publiques ou privées d’investigation scientifique en lien avec le système scientifique et technologique national ;

  • Transfer de capitaux pour une valeur égale ou supérieur à 250 mil euros pour l’application au investissement d’un soutien à une production artistique, récupération ou manutention du patrimoine culturel national, à travers de services de l’administration directe central et périphérique, instituions publiques, entités qui intègre le secteur publique de l’entreprises, fondations publiques fondations privées avec statut d’utilité publique, entités inter municipaux, entités qui intègre le secteur des entreprises locaux, entités associatives municipaux et associations publiques culturelles  qui continuent les attributions dans le métier de la production artistique, récupération ou manutention du patrimoine culturel national ;

  • Transfer de capitaux pour une valeur égale ou supérieur à 500 mil euros pour l’achat de parts au sein de fonds de placements ou de capital risque pour la capitalisation de PME qui présentent le plan de capitalisation viable ;

 

Les placements immobiliers

Concernant les placements immobiliers, le Visa d’Or porte sur ceux réalisés lors de l’achat de biens immobiliers avec les caractéristiques suivantes :  

 

  • Immeubles de valeur égale ou supérieure 500.000 euros : les requérants doivent acquérir ou promesse l’acquisition des biens immobiliers de valeur égale ou supérieure 500.000 euros même avec le régime de copropriété (dès que chaque copropriétaire investit au moins 500.000). Dans de cas de promesse l’acquisition d’un immeuble, le signal  payé par le requérant du Visa d’Or  à titre d'avance du prix doit être, au moins, 500.000 euros. Ces montants peuvent diminuer 20% si le législateur l'entend, si la propriété est située dans une zone de faible densité de population (- 100 habitants pour km2) ou d’un faible revenu par personne (un revenu 75% inférieur à la moyenne nationale) ;

  • Immeubles construits, au moins, il y a 30 ans ou situés dans une zone de réhabilitation urbaine et réalisation des travaux de réhabilitation sur des immeubles d’une valeur égale ou supérieur à 350 mil euros ; 

 

Les propriétés acquises sur ces conditions peuvent être hypothéquées ou  louées en tourisme rurale ou pour commerce. 
 

Découvrez comment obtenir le Visa d'Or !