La rénovation urbaine de l'immobilier au Portugal

La rénovation urbaine de l'immobilier au Portugal
Par Luis RIBEIRO Il y a 3 ans
Catégories :
Immobilier Portugal

 

C’est un fait, l’immobilier au Portugal avait besoin d’un grand coup de neuf. Un coup de neuf qui permet aussi d’attirer une nouvelle clientèle. Entre volonté de relancer l’économie, mesures en faveur des bâtiments publics et aides à la rénovation ou à la construction, le pays multiplie, depuis quelques années, les décisions qui lui redonnent un coup de jeune. Pas étonnant que nombreux soient ceux qui se sentent attirés.

 

Une relance de l’économie

C’est l’une des clés qu’a choisi le pays pour sa sortie de crise, relancer l’immobilier à tous les niveaux, que ce soit à titre privé ou public. Une grande phase de rénovation urbaine qui permettra de créer un véritable mouvement perpétuel ou la rénovation attire de nouveaux investisseurs et ces nouveaux investisseurs participent à la rénovation. L’immobilier au Portugal comme relance de l’économie est donc une donnée que tous les gouvernements successifs ont bien compris et pour laquelle ils font politique commune.

 

Un plan de rénovation des bâtiments publics

Le gouvernement a approuvé un plan qui d’ici 2020, permettra d’investir 600 millions entre rénovation urbaine et amélioration énergétique. Bien sûr, se pose le problème de la stabilité politique mais, jusqu’à présent, les différentes tendances se sont au moins entendues sur un point, que cette relance passait par l’investissement dans cette rénovation de l’immobilier au Portugal. Un plan d’ailleurs soutenu par la Banque Européenne d’Investissement et qui permet de fortement gonfler ce chiffre.

Parmi ce plan, sont particulièrement visés les bâtiments de plus de 30 ans. Et, comme certains quartiers sont en passe de se développer comme il en a déjà été question, ils se veulent bien plus attractifs.

 

Un attrait pour les propriétaires

Mais qu’est-ce qui attire donc tant les particuliers vers l’immobilier au Portugal ? Si de nombreux autres articles ont apporté des réponses, il faut savoir que l’attrait financier est encore plus fort que tout ce qui a été dit jusqu’à présent. Sans parler des autres atouts dont il fut déjà question comme le climat, l’ambiance, le tourisme, etc.

De nombreux avantages sont concédés aux propriétaires prêts à quitter leur pays d’origine pour venir profiter, ici, de l’absence d’impôt sur le patrimoine, de l’absence de droits de succession pour les conjoints et les héritiers directs, de l’absence de taxe d’habitation, d’une taxe foncière limitée entre 0,3% et 0,5% de la valeur du bien, ou encore d’impôts de mutation entre 1 et 6% (varient selon la valeur du bien). Si on y ajoute, pour les loueurs l’absence de TVA dans la plupart des cas ou, pour les investisseurs, l’exonération d’impôts sur les plus-values liées à l’immobilier si le montant de cette vente sont destinées à un réinvestissement par ailleurs, on comprend mieux ce qui focalise tant les étrangers à venir habiter ou investir au Portugal.

 

Des aides pour la réhabilitation du secteur privé

Mais, encore plus particulièrement, on peut citer d’autres facilités offertes comme celles de la mairie de Lisbonne qui, depuis 2015, propose des avantages fiscaux sur des zones jugées prioritaires pour la rénovation urbaine et a étendu ces zones. L’Imposto Municipal sobre Transmissões Onerosas (IMT), est en effet l’équivalent de la taxe foncière et la municipalité en exempte ceux qui viennent acheter un bien pour un usage résidentiel permanent. 

En outre, toute participation, dans ce cadre, à la rénovation urbaine de l’immobilier au Portugal, plus particulièrement à Lisbonne, jouit d’une TVA réduite à 6%.

C’est donc bien plus que l’intérêt général d’un pays que viennent ici rechercher les nouveaux résidents, ce sont, outre les avantages habituels, une somme d’aides qui leur permet d’envisager un avenir qu’il n’aurait pas aussi radieux ailleurs.